Réinitialiser le mot de passe

Your search results
12 mai 2021

La calebasse tout un symbole au Sénégal !

Voyage au coeur de la calebasse 

La calebasse revêt plusieurs fonctions quotidiennes et sociales en Afrique et particulièrement au Sénégal. Ce fruit devient tour à tour ustensile de cuisine, instrument de musique et moyen de décoration. Je vous invite à découvrir la calebasse africaine, un fruit aux multiples usages. 

D’où proviennent-elles ?

fruit de la calebasse

fruit de la calebasse

Deux types de calebasses existent: le fruit de la plante rampante de la famille des cucurbitacées, appelé courge calebasse et le fruit du calebassier de la famille des bignoniacées. Le premier  se cultive dans les zones sèches (le cas du saloum) et le second on le retrouve plus en zones humides, comme en casamance. 

De couleur verte, elle passe au brune après séchage.  Retenez qu’on ne la cultive pas pour la qualité gustative de sa chair, mais plutôt pour sa résistance car étant capable de rendre des services pendant très longtemps.

 

 

A quoi servent-elles? 

la calebasse au Sénégal

la calebasse au Sénégal

Faites le tour de la cuisine de chaque femme sénégalaise et vous remarquerez l’omniprésence de ce fruit qui se dessine en filigrane derrière chaque objet culinaire. Bols, louches, saladiers, passoires, cuillières, bouteilles, tout y passe. Et c’est avec fierté que nous la voyons disputer l’honneur à notre vaisselle moderne qu’elle surclasse tant elle est bien inscrite dans une historicité. Pratique et esthétique, symbole de fécondité et de prospérité, elle reste un incontournable dans la cuisine de chaque femme. 

 

kora fabriquée avec la calebasse

Côté musical, elle fait office de caisse de résonance. En perpétuelle recherche de nouveautés, les instruments acoustiques ou électroniques n’arrivent pas à remplacer les instruments traditionnels faits à base de calebasse avec des sonorités si particulières. Le balafon, composé de lames de bois sous lesquelles sont disposés des résonateurs en calebasse est associé à de nombreuses cérémonies (mariage, fin des récoltes, baptême, mais aussi les rites initiatiques). Renversez-la sur une bassine, vous serez emporté par le rythme endiablé du “Ngoyane” ou du “ngel”. Beaucoup d’ethnies au Sénégal s’en servent pour l’animation de leurs cérémonies traditionnelles. 

 

 

 

 

 

gourde fait avec la calebasse

gourde fait avec la calebasse

D’instrument artistique, la calebasse passe à un objet de fascination en s’imposant dans la décoration de la maison. Elle est utilisée pour fabriquer divers objets, notamment des gourdes, des coffrets, des statuts, des lampes de chevet ou de salon, des tables, des cache-pot, etc. Modernisée par nos artisans, elle continue de séduire et apporte une touche exotique comme objet d’art. 

 

Une courge qui sert à tout comme on le dit en wolof: “lékét, beurina njariñ” (la calebasse a beaucoup d’utilités). 

 

plume touristique de Zéina

Catégorie: Blog, Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

/*
*/